Tour Guide – Shanghai avec Yoann

 

Famille Yoann

J’ai rencontré Yoann pendant son séjour à Montréal. Pas facile pour ce père de deux adorables petits bouts d’être en Amérique du Nord. Dynamique et multiculturel, Yoann est marié avec une Chinoise, déjà plus de 10 ans que ce Normand a quitté la France pour vivre à Shanghai !

Comment décrirais-tu Shanghai à quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds ?

Une ville bruyante, surpeuplée, mais oh combien dynamique. La communauté étrangère est importante, donc pour ceux qui ne comprennent pas le chinois, l’anglais est la langue des échanges.

Où habites-tu et pourquoi as-tu choisi ce quartier ?

Nous habitons dans le district de Minhang, au sud-ouest de Shanghai. Nous y habitons car mes beaux-parents y résident depuis plus de vingt ans, nous sommes propriétaires et l’ainé est scolarisé dans une école chinoise. Il nous est donc difficile aujourd’hui de déménager dans un autre district.

Tes autres quartiers (district) de prédilection ?

Le district de Songjiang, à l’ouest de Shanghai, car on y trouve le nouveau quartier des universités, et surtout on y trouve les seules montagnes de la région (plutôt des monts que des montagnes) : Sheshan et Chenshan par exemple.

Xuhui est un district sympa, car proche de l’ancienne concession française et ses bâtiments à l’architecture occidentale. Il est situé dans le cœur de la ville avec de vastes centres commerciaux dédiés notamment à l’informatique et aux vêtements.

Il y a aussi le Bund, le quartier « carte postale » de Shanghai, on y trouve la Perle de l’Orient et toutes les principales tours de la ville, le fleuve Huangpu et l’aménagement de ses rives permet aujourd’hui d’y déambuler tranquillement, en amoureux ou seul (dans ce cas, la promenade est un peu moins romantique).

Shanghai est une ville immense ! Comment te déplaces-tu ?

Je me déplace dans Shanghai en métro et parfois en taxi. Pour les trajets en dehors du centre-ville, en banlieue ou dans les provinces à côté de Shanghai nous privilégions la voiture.

Et ton grand magasin préféré ?

Shanghai Shucheng, c’est-à-dire la « ville des livres », haha. La librairie doit compter six ou sept étages entièrement dévolus aux livres (avec la censure qui va avec, bien sûr !). Mais en semaine, c’est un endroit vraiment sympa où l’on peut déguster un café au deuxième étage ! Au dernier étage, on trouve nombre de romans en anglais et quelques journaux et magazines en français.

Un bar vraiment cool ?

Dans la concession française, il n’en manque pas, de là à en conseiller un, cela fait trop longtemps que je n’y suis pas allé.

Et pour sortir après ?

Une sortie sympa le soir est de diner sur le Huangpu dans un des restaurants flottants en admirant le festival de lumières des tours symbolisant la modernité de la ville.

L’endroit très touristique où tu continues d’aller ?

Le Jardin Yu et la promenade sur le Bund.

Qu’est ce qu’il faut ramener de Shanghai?

Shanghai n’est pas une ville riche historiquement, elle ne possède pas de monuments ou de traces historiques pouvant témoigner de son passé illustre, à l’inverse de villes non loin de Shanghai comme Hangzhou ou Suzhou. D’ailleurs, toutes deux sont décrites ainsi par un poète de la dynastie Yuan (1279-1368) : « Il y a le paradis au ciel. Sur terre, il y a Suzhou et Hangzhou ». Donc il n’y a pas vraiment de « souvenirs » à ramener de Shanghai. On peut toutefois acheter des spécificités chinoises : des foulards en soie, des bijoux en jade ou encore des objets avec des inscriptions en caractères chinois.

Quel est le meilleur moyen de vivre l’expérience « shanghaienne » ? Un verre après le travail ?

Les Shanghaiens n’ont pas vraiment le temps de se poser dans un bar après le travail. S’ils le font, ce n’est vraiment que de manière très occasionnelle, car beaucoup d’entre eux n’habitent pas à côté de leur travail.

Le verre après le travail, on peut en faire l’expérience dans les quartiers plus « occidentaux », comme l’ancienne concession française, au cœur de la ville, dans le quartier autour de People Square.

Si on veut manger européen, qu’est-ce qu’on fait ?

Très facile, car il y a dans le centre-ville un choix tellement varié entre les restaus coréens, japonais, vietnamien, les chaines comme Mcdo, KFC et co., et de très nombreux restaurants français, italiens, etc. Ce choix est important dans le centre-ville ; bien sûr, plus on s’en éloigne, plus le choix d’une restauration occidentale se restreint pour faire place à des établissements chinois. Toutefois, la gastronomie chinoise est d’une grande richesse (une cuisine plus riche que la cuisine française, soit dit en passant !), une variété de spécialités en provenance des nombreuses autres régions de Chine.

Un endroit pour te sentir en vacances à Shanghai quand tu as envie de débrancher ?

Les parcs. Ils permettent de retrouver un peu de calme et de sérénité, et ils sont de plus en plus nombreux dans la capitale financière de la Chine.

Ton restaurant préféré ?

Les restaurants occidentaux sont chers, mais il y en a un qui fait assez l’unanimité parmi amis et collègues, c’est La Crêperie, et comme son nom l’indique, c’est un restau français.

Un endroit pour prendre le thé ?

Je pense que cela dépend grandement de l’endroit où tu habites et de l’endroit où tu travailles ; on trouve presque partout des maisons de thé qui sont souvent des lieux agréables, de détente. Dans quelques parcs, on peut déambuler parmi les arbres et les fleurs, les ponts à la « chinoise », puis déguster dans cette ambiance « ancienne » un thé dans un bâtiment chinois traditionnel : effet zen garantie !

Un hôtel que tu recommanderais à tes amis ?

Aucune idée, comme nous sommes propriétaires, je n’ai jamais dormi dans un hôtel à Shanghai. Cela dépend également de son budget. Notons que beaucoup d’hôtels chinois ne sont pas accessibles aux étrangers.

Autres lieux à visiter autour de Shanghai ?

Mes deux endroits préférés sont Wuzhen et Xitang, respectivement à 1 heure 30 et 50 minutes en voiture de chez nous. Ces deux villes ont un caractère traditionnel, maisons en bois, architecture ancienne et ponts en pierre, encore très marqué. J’ai une petite préférence pour Xitang, car on peut s’arrêter dans l’un des innombrables bars et restaurants le long du cours d’eau, on peut ainsi étancher sa soif en buvant un café, un thé ; ou alors, pourquoi ne pas savourer une délicieuse glace italienne ?

   Bloglovin Icon

Cécile lives in Chicago though is originally from southern France. She’s an avid traveler and is always excited by new adventures. After living in Ireland, Australia and Canada, Cécile is an advocate of having a routine but not staying comfortable for too long.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :